Calculez votre cotisation en ligne

Les Actualités de La Solidarité Mutualiste

Le mot du Président

Il apparaît de plus en plus un mal de vivre un mal être dans notre pays, dans notre société. "L'intelligence" s'indigne, les chercheurs se mobilisent et se rebellent, les intermittents du spectacle sont révoltés, des salariés sont sacrifiés, des chômeurs sont abandonnés...
Accédez au site...

Il apparaît de plus en plus un mal de vivre un mal être dans notre pays, dans notre société.

" L'intelligence " s'indigne, les chercheurs se mobilisent et se rebellent, les intermittents du spectacle sont révoltés, des salariés sont sacrifiés, des chômeurs sont abandonnés.

Sous prétexte du " Tout Economie ", de la rentabilité, du profit immédiat, de la maîtrise des coûts, c'est toute la population qui est touchée par des mesures inhumaines. Les contraintes qui nous sont imposées tant par des directives européennes, que par des choix gouvernementaux, que par le patronat conduisent à nier que les besoins sociaux sont insatisfaits.

Et pourtant...
Comment peut-on ne pas réagir quand des rapports mettent en évidence qu'un nombre grandissant de personnes vit en France sous le seuil de pauvreté, que des enfants, de ce fait, sont mal nourris. Comment tolérer que dans notre pays dit riche l'illettrisme progresse, que les conditions de vie, de travail, de logement, ne s'améliorent pas aussi vite que les profits boursiers.

L'économie de marché, le libéralisme outrancier pèsent sur toutes les réformes et créent des inégalités inacceptables.

Inégalité devant l'accès aux droits, l'accès aux savoirs, l'accès au travail, l'accès aux logements, l'accès aux loisirs, l'accès à la santé...

L'accès à la vie tout simplement.

L'inégalité est inhumaine.

L'humain doit prévaloir à toute conception de société.

L'Homme est la source, la cause, le vecteur, le façonneur, le bénéficiaire et la raison d'être de toutes les richesses créées. C'est pourquoi, il est temps de placer l'homme au centre de toutes les préoccupations et des réponses à envisager face aux enjeux auxquels nous sommes tous soumis aujourd'hui.

Il y a quelques mois, nous avons tous trinqué (sans abus) à notre santé et bien celle-ci passe par une Sécurité sociale de haut niveau, adaptée aux besoins humains.
Il s'agit de porter une attention particulière pour ce qui revêt le plus d'importance pour l'Homme depuis sa naissance jusqu'à sa disparition, sa santé.

Ainsi, les conditions d'accès, les moyens à dégager, les infrastructures à élaborer, dans tous les domaines de la vie doivent-ils être appréhendés comme des investissements dans la santé, donc dans l'Homme.

Il y a urgence à ce que nous nous emparions de notre avenir avec des valeurs renforcées, basées sur la solidarité sinon, d'autres décideront pour nous, en laissant KO une frange immense de la population.


Alain Gratadour
Président de La Solidarité Mutualiste


//

Lire la suite...


L

//L

L Lire la suite...


I

//I

I Lire la suite...


I

//I

I Lire la suite...


//

Lire la suite...


//

Lire la suite...


2

//2

2 Lire la suite...


//

Lire la suite...